Dimanche 19 août 2012 7 19 /08 /Août /2012 09:12

De passage à Vienne où je venais voir un copain, nous avons visité sa ville; naturellement, nous sommes passés dans les coins chauds. Comme il voulait me faire un cadeau, il m’a emmené dans un sex-shop qu’il connaissait. C’était uniquement pour homme.

Il m’a demandé de choisir une petite culotte sexy et un peu fendue. Lui connaissait le patron, il lui demanda si je pouvais essayer en cabine, pas de problème; je vais me faire accompagner en cabine. Il appelle un vendeur qui m’emmène dans la cabine. Pendant ce temps, mon copain choisissait du matériel pour une petite fête.

La cabine était grande avec un divan. Le vendeur entra avec moi dans la cabine, je lui dis que cela pouvait aller mais il est resté et comme c’était un solide gars bien bâti à la peau très noire, je n’ai rien dit. J’enlève mes vêtements, me voilà nu. Le noir me regardait avec insistance, j'ai vu la bosse dans son short augmenter de volume; il devait avoir une sacrée queue! J’enfile une petite culotte. Comme elle était un peu serrée, il vient m’aider à la remonter. Je sens ses mains puissantes sur mes fesses, je commence à bander. Ma queue est près de sa bouche, il se met à me sucer. Je suis si excité que je jouis dans sa bouche.

Il me dit: "Sors et va montrer à ton copain!" Me voila dans le magasin, à poil, avec une petite culotte fendue sur les fesses. Comme il y avait pas mal de monde, j’étais bien regardé. Mon copain me dit:

— Tu aimes?

— Oui, je réponds.

— Tu veux en essayer d’autres et quelques accessoires?

— Pas de problèmes.

— Ali te les passera.

Nous voilà repartis dans la cabine. Ali avait dans les mains une guêpière, des bas et des boîtes.

Je mets la guêpière, les bas et en m’habillant, je sens son sexe dur contre moi. Il me dit: "Tiens, suce!" et là, il sort une grosse matraque noire de 25cm de long et très épaisse. Je ne peux la prendre en bouche alors je le tète; il aime, il en profite pour me doigter le cul qui est déjà bien mouillé, puis il me retourne à quatre pattes sur le divan, me crache dans le cul qu’il a ouvert et pose la bite sur mon trou et s’enfonce d’un coup à fond. Je crie si fort que le rideau de la cabine s’ouvre et mon copain me dit: "Sois gentil, ne crie pas. Tu verras, il est très bon..." et il s’en va en laissant le rideau ouvert. Tout le magasin défile devant moi pour voir Ali en train de me défoncer comme une pute. Il décharge enfin, mon cul est resté ouvert à sa sortie. Là, un gars vient et lèche le sperme qui sort de mon cul; j’adore! Puis Ali m’enfile un plug énorme de 10cm de large et me dit: "Tu le gardes jusqu'à ce soir." J’ai un peu de mal à marcher. Me voici dans le magasin en guêpière avec un plug énorme dans le cul et tout le monde qui me tripote. Mon ami me demande à l’oreille:

— Tu es content?

— Super, je peux m’habiller?

— Non, dit-il.

On change de magasin, je passe dans un couloir, il y a du monde; un gars avec des chiens et d’autres qui nous suivent.

— Nous voici dans un bordel!" me dit-il. "C’est là que les maîtres emmène leur pute ou petit ami pour les donner en spectacle - et en pature je dirais - aux clients. Aujourd’hui, ils sont tous là pour toi. Ali t'a preparé donc tu ne refuses rien;

— Ok, dis-je.

Ali revient, il m’emmène sur une croix en X et m’attache puis la croix se couche et me plie en deux, les fesses dégagées, et le bal commence. Des queues dans la bouche qui déchargent des flots de sperme, le plug a été enlevé par Ali qui m’a enfilé encore mais là, sans mal tellement j’étais ouvert. D’autres viennent pour faire pareil. Un gars me dit:

— Tu aimes? Donne-toi bien, je te filme pour ton copain.

Puis on me détache et je sens une truffe de chien qui lèche mon cul. C’était ceux de l’homme. C’est très bon cette langue râpeuse qui entre dans mon cul; quel bonheur! Nous marchons encore dans une autre pièce. Là il y a un tréteau avec des attaches. En bas, Ali m’installe à plat-ventre, plié en deux. Il me dit: "Tu vas te régaler." Je sens une odeur forte d’animal. Il enfourne sa matraque dans ma bouche, il me pisse dedans puis il m’arrose dans une douche dorée très chaude.

Là, je sens encore la truffe d’un chien me lecher le cul. Enfin je ne sais plus ce que je suis tellement je jouis. Puis le chien montre sur moi, guidé par son maître et il m’encule comme sa chienne et après, le deuxième chien vient et il m’encule aussi. Son sexe et très dur et gros et au moment de jouir, il donne un dernier coup de rein et sa boule me fend le cul et il reste collé à moi au moins une demie heure. Puis il décule, le sperme coule de mon cul. Tout le monde applaudit autour de moi. Quelques-uns viennent et se branlent sur moi, beaucoup pissent dans mon cul beant.

Puis, toujours attaché, j’entends un bruit de sabot et je vois arriver un cheval, un magnifique étalon. Il s’arrête devant moi. Ali le caresse sous le ventre, je vois sa queue énorme s’allonger et Ali me dit: "Regarde ton nouvel amant!" Il carresse sa queue. "N’aies pas peur, je vais te préparer..." Puis il passe la queue du cheval sur ma bouche. "Tète!" me dit-il. "Tu verras, c’est très doux." Je passe ma langue sur la queue, elle sent fort mais c’est très doux. Ali me détache une main et dit: "Vas-y, tu le branles et tu tètes." Je m’exécute et le cheval apprécie. Il est un peu nerveux puis sa queue se tend et il m’inonde de sperme. J’en ai partout! Pendantce temps, Ali lui, m’enculait à fond.

Il m’a enduit le cul de graisse épaisse puis il est venu chercher l’animal. J’étais à la bonne hauteur. J’ai senti le bout dur de sa queue sur mon trou. Je pensais à m’ouvrir. Je pousse sur mon cul, ce qui fait sortir mes lèvres et la queue est en contact avec moi. Ali me dit: "Tu es prêt? Ok vas-y!" L’animal s’enfonce d’un coup dans mon ventre. Il est entré au moins 20cm! Ali me demande si ça va, je jouis déjà, il le voit! Il pousse un peu l’animal qui entre encore dix à quinze centimètres. Je suis fendu en deux! Puis il s’active à la vitesse supersonique, je sens son gland se gonfler et il lâche un flot de sperme dans mon cul. Quand il se retire, un jeyser de sperme sort de mes fesses alors là, c’est la ruée! Tout le monde veut goûter le sperme du cheval sortant de mon cul. Certains en ont profité pour vider leur vessie, mon cul était tellement ouvert qu'ils pouvaient se mettre à un mètre, le jet entrait dans mon trou!

Mon copain est venu me chercher. "Alors, tu es content? Au fait, nous sommes invités dans un haras dans trois jours et comme tu aimes les étalons, j’ai dit oui." Il me sort un plug énorme comme la queue du cheval. Il me dit: "Penche-toi, c’est un cadeau du patron de la boîte!" et il m’enfile le gode de 25cm sur 10 et j’ai dû rentrer avec chez lui; pas facile mais tellement bon!

 

Article paru sur gai-eros, ecrit par Luc4

Par masterluc65 - Publié dans : Histoires - Communauté : domination
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Recherche

Catégories

Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés