Dimanche 13 janvier 2013 7 13 /01 /Jan /2013 07:31

Cela fait plusieurs jours que je traine tous les soirs sur le site sneakersgate. Je cherche, sans trop y croire, un mec dominateur qui aime avoir une lope à ses pieds et qui voudra bien me les faire sniffer. Je commence à être en manque de bonnes odeurs, il est grand temps que j’en trouve un. Mais malheureusement les soirées se suivent et se ressemblent, je ne reçois que des messages de mecs louches, de vieux de plus 40 ans, de faux domis…bref je ne trouve pas mon bonheur et commence vraiment à désespérer.

 

Et puis un soir, un profil attire mon attention, une photo ressort du lot… Cette paire de TN bleues avec la virgule jaune, ces cho7 blanches qui recouvre les chevilles, mon cœur commence à battre plus fort. Je décide d’en savoir un peu plus et clique sur le profil. Je matte d’abord les quelques photos mises en ligne…premier bonheur. Une paire de shoes de skate jaune, des BW destroy et des cho7 blanches airness qui semblent bien portées. J’essaye déjà d’imaginer l’odeur… Je regarde ensuite le détail des kiffs et là je saute de joie, le mec est dominateur.

 

Je ne dois absolument pas le laisser passer et j’engage alors la conversation. Après quelques échanges et plusieurs questions sur nos différents kiffs, le courant passe bien. On s’entend sur à peu près tous les points…à peu près au début car le mec veut faire avaler son jus !!! Je n’ai jamais fais ça et ma première réaction est de refuser…mais je regrette vite ma réponse et finalement j’accepte. Je lui promets que je le purgerai à fond et prendrai tout son jus en bouche. Je viens de lui donner la première preuve de ma soumission totale. Il est alors d’accord pour me soumettre à ses odeurs. Rendez-vous est donc pris chez moi le lendemain après-midi.

 

Le lendemain, à midi, je me lève à peine. Mon dominateur rencontré la veille sur internet doit arriver dans 2 heures. Un petit café rapide et je saute dans la douche. Je me lave à fond, je dois être parfait pour lui. J’enfile ensuite mon survet adidas en nylon et mes TN. Je suis maintenant prêt. Quelques minutes d’attente et je reçois un SMS. Je stresse un peu. C’est lui. Je lis le message : « tu laisses la porte de ton appart ouverte et tu m’attends à genoux comme une bonne pute, j’arrive dans 30 minutes ». Mon excitation est totale. Je cours dans ma chambre et récupère mon poppers. Je sais que je suis encore plus docile quand je suis gazé. Sans attendre plus longtemps, je m’assure que la porte est ouverte et je me mets a genoux dans le salon. Je sniffe une bonne rasade de poppers. Me voilà en mode bâtard à skets. Le temps passe lentement, j’ai l’impression que les minutes durent des heures. Pour me garder bien chaud, je sniffe plusieurs fois du poppers. Et puis tout à coup, quelqu’un pousse la porte puis la referme discrètement. J’entends des pas qui s’approchent…il est là, je ne peux plus reculer, je suis à sa merci. Il va me soumettre à ses pieds.

 

Je l’entends sourire avec satisfaction. Il s’avance au plus près de moi. Je lève à peine les yeux, ses TN sont juste devant moi, à 1 cm à peine. Je sens déjà l’odeur qui s’en dégage. Je suis aux anges. Le Domi me lance alors : « allez p’tite pute, fais ton boulot, décrasse mes skets ». Je m’exécute immédiatement, sans rien dire. Je lèche à fond sa TN droite. Dessus, sur les côtés, le talon, la semelle. Il pose son autre pied sur ma tête pour m’obliger a rester bien à terre. Il m’écrase la gueule et il me dit : « alors p’tite pute, t’es à ta place là, hein ? » je lui réponds que oui et continue à lécher ses TN.

 

Puis il va s’asseoir sur le canapé. Je suis le suis à 4 pattes. Il m’ordonne de lui donner une bière. Là encore j’obéis et lui offre une bière bien fraîche. J’en profite pour me gazer encore plus au poppers. Et je reprends mon travail. Je m’allonge carrément à ses pieds. Je lèche comme jamais ses TN. J’alterne entre les 2 pieds. Jamais je ne me suis senti aussi bien. Je mets mon nez entre sa cheville et sa sket et sniffe à fond. C’est trop bon, une odeur chaude m’envahit les narines. Je n’en peux plus, je dois sniffer encore plus. Je prends alors l’initiative de le déchausser. J’enlève une première sket. Il se laisse faire et me regarde avec un air de mépris comme un bon domi. Je fous mon nez tout entier dans sa sket et lui appuie sur ma tête avec son pied, je sniffe a fond encore et encore. Quelle bonne odeur, c’est trop bon, j’aimerai rester comme ça des heures. Il retire sa 2e sket et avec son pied dirige ma tête dedans. L’odeur est encore fraîche, j’en prends plein le nez. Pareil, il me force à rester comme ça en appuyant sur ma tête avec son pied. Et pendant que je déguste, lui déguste tranquillement sa bière.

 

Il m’ordonne ensuite de me mettre sur le dos et de sortir ma langue. Je lui obéis toujours. Il prend la semelle intérieure d’une de ses skets et commence à me la passer sur la langue en faisant plusieurs va et vient. « Vas-y décrasse, décrasse » me dit-il… Il est vraiment très dominateur, il sait ce qu’il fait et moi j’accepte d’être sa lope. Il sort alors sa bite et m’ordonne de le sucer. Je me mets à genoux devant lui et prends sa bite bien dure dans ma bouche. Je fais plusieurs va-et-vient, parfois rapidement et parfois plus lentement. Je suce bien son gland, passe ma langue partout. Il pousse des petits gémissements. Je mets sa bite au plus profond de ma gorge. Je veux lui faire plaisir, je veux qu’il soit fier de son bâtard. Je m’étouffe, relâche la pression. Je recommence. Il pousse encore plus loin dans ma gorge. Je tiens bon. Il continue son long travail. Il me racle la gorge avec sa bite. J’aime cette sensation.

 

Soudain il me repousse, il veut se reposer quelques minutes. Je suis a genoux devant lui. Il enlève une de ses cho7 et me force à la sniffer. Décidemment j’aime ses odeurs. Puis il me fout son pied nu sur la tronche. Instinctivement, je le lèche. Je commence par le talon, puis remonte doucement la plante jusqu’aux orteils. Je lui suce ses orteils un à un puis tous ensemble d’un seul coup. Je lèche entre ses orteils. Lui se branle lentement et il à l’air vraiment satisfait. Il prend alors ma tête entre ses 2 mains et me force à nouveau à le sucer. Après quelques minutes, il me fait prendre une grosse dose de poppers et me fait sucer de plus belle. Il garde toujours ses 2 mains sur ma tête. Puis sans prévenir, il me lâche tout son jus dans la bouche, je sens plusieurs giclées envahir ma gorge. Je ne peux m’échapper, il me tient fort la tête. J’ai tout pris…

 

Il pousse un soupir de satisfaction. Je pense que j’ai bien fait mon travail. Mais alors que je croyais que tout était terminé et qu’il allait partir, il m’ordonne de me mettre tout habillé dans la douche. Je ne m’y attendais pas mais je m’exécute sans rien dire. Il se met devant moi, sort sa bite que je fixe, un peu effrayé. Et là il se met à pisser sur moi…sur mon survet, sur ma gueule. Il m’ordonne d’ouvrir ma bouche et me pisse dedans jusqu’à la dernière goute. Quand il a fini, il me lâche : « t’es vraiment une bonne pute toi, on va se revoir…! ». Et il s’en va…

 

Je reste là, épuisé, dans la douche. Je sais que je dois me changer mais je ne peux m’empêcher de penser à lui. Je viens de trouver de mon Boss.

Par masterluc65 - Publié dans : Histoires - Communauté : domination
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Recherche

Catégories

Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés